Stérilisation

Comme dans toute activité médicale, l’hygiène est un élément essentiel au respect du patient, à la sécurité et à la qualité des soins. Le but est de ne pas pouvoir contaminer le patient lors de nos interventions, et d’éviter toute possibilité de contamination croisée, d’un patient à un autre, par le biais d’instruments, par exemple.

en savoir plus

la stérilisation

Comme dans toute activité médicale, l’hygiène est un élément essentiel au respect du patient, à la sécurité et à la qualité des soins.

Le but est de ne pas pouvoir contaminer le patient lors de nos interventions, et d’éviter toute possibilité de contamination croisée, d’un patient à un autre, par le biais d’instruments, par exemple.

Cela passe par la propreté de la clinique en général, des salles de soins en particulier, de fauteuils faciles à nettoyer de par leur conception. Cette protection passe aussi par une chaîne de stérilisation bien organisée et systématisée.

  • une grande partie du matériel est à usage unique, et donc jetable.
  • les déchets organiques, instruments coupants ou piquants sont stockés dans des conteneurs hermétiques. Ces conteneurs sont par la suite incinérés par un organisme agréé. Un registre de ces traitements est tenu à jour.

Après brossage, rinçage et séchage, les instruments sont emballés dans des sachets hermétiquement fermés par une soudure à chaud, avant d’être disposés dans un stérilisateur autoclave, à fonctions programmables.

Une fois achevé le cycle de stérilisation programmé, et son bon déroulement contrôlé par la consultation de suivi de processus en continu sur l’imprimante,les sachets d’instruments sont répartis à nouveau dans les salles de soins. Ces sachets ne seront ouverts qu’au moment de leur utilisation : la boucle du circuit de stérilisation est ainsi fermée.